Définition des cordes :

Assemblage obtenu par torsion de fils de matières textiles (chanvre, coton, laine, soie), synthétiques (nylon, polypropylène, polyester), métalliques ou autres (poil, crin, etc.), de grosseur et de longueur variables, et servant à lier, attacher, soutenir.

Du latin corda, variante de chorda, signifiant proprement « boyau », puis « corde » en général, mais aussi réunion de brins d’une matière textile tordus ensemble.

Composition des cordes :

La majeure partie des cordes sont fabriquées à partir de fibres filées.

Cela produit des mèches qui sont vrillées par torsion ou tressées en brins. La qualité de la corde dépend du soin apporté à la fabrication de celle-ci.

Pourquoi vriller des brins ou tresser des brins ?

Car cela en fait toute la solidité du cordage, c’est un gros fil composé de plusieurs petits fils.

En effet, il est facile de rompre une cordelette ou un lacet de soulier. Toutefois si vous prenez des cordelettes pour essayer de les rompre vous aurez des difficultés et c’est là tous l’intérêt !

Cordage toronné :

La corde à 3 torons est créée par la torsion de fibres.

Que retrouve-t-on dans une corde toronnée ? C’est un système de poupée russe qui s’emboit parfaitement les unes aux autres.

Une corde à 3 torons est composée de :

  • 3 torons
  • Chaque toron 3 fils de caret
  • Et chaque fils de caret possède entre 6 et 9 fibres
  • Cela fait 3 torons, 9 fils de caret et jusqu’à 81 fibres pour une seule corde

Pour chaque étape il faut inverser la direction de la torsion de manière à créer une friction assurant le contact des éléments de la corde.

Comment utiliser des cordes toronnés ?

Pour correctement utiliser une corde toronnée il faut déjà connaître ses qualités et défauts.

❌ Défauts :

  • Torons ont tendance à se défaire s’ils ne sont pas retenus (surliure)
  • Enrouler celle-ci peut faire des boucles
  • Très extensible
  • Trop fragile et lourd pour la survie

Avantages :

  • Ferme et souple
  • Idéale pour les voiliers
  • Adapté aux nœuds décoratifs
  • Facile à épisser (épissure)

Cordes tressées :

La corde tressée se compose en deux parties. L’âme est le centre de la corde et il y a la gaine qui entoure l’âme.

L’âme est créée par un tissage ou par la torsion de fils en fibre synthétique. La gaine n’est pas forcément en synthétique, il existe mille et une façons de fabrication de corde tressée.

Il faut retenir qu’il y a un assemblage de cordes centrales (âme) et une enveloppe (gaine).

Gain & Âme

Comment utiliser une corde tressée ?

De la même façon qu’une corde toronnée il faut utiliser une corde tressée en fonction de ses qualités et ses défauts.

❌ Défaut :

  • Difficile à épisser et ou impossible pour certaines cordes

Avantages :

  • Lisse et souple
  • Idéal pour la survie et pour beaucoup d’autres activités
  • Escalade car elle suit des normes de sécurité pour l’alpinisme etc…
  • Fait moins de boucle qu’une corde toronnée.

Les matériaux de corde :

Corde naturelle :

Moins solide mais plus esthétique que les corde en synthétique. Elles s’abiment également beaucoup plus vite. Le coton, le sisal et la manille sont les cordes naturelles les plus répandus.

Coton

Les fibres de coton poussent autour des graines, les cordes sont très lisses au toucher, elle reste très fragile.

  • Extensible et doux
  • Idéal pour des nœuds décoratifs
  • Fragile et inutilisable pour la survie
  • Idéal pour l’habillement

Sisal

Le sisal est le nom de la fibre extraite des feuilles de la plante « Agave sisalana », appelé communément sisal, est une plante de la famille des Agavacée originaire de l’est du Mexique.

  • Bon marché
  • Tient bien les nœuds

Manille

La manille ou chanvre de Manille est une fibre très résistante produite à partir des feuilles de l’abaca (aussi appelé chanvre de Manille). Il tire son nom de la ville de Manille capitale de Philippines où l’on effectue la culture de ce bananier.

  • Résiste à l’eau de mer
  • Plus résistant que le coton et le sisal
  • Corde naturel très solide

Cordes synthétiques :

Le polypropylène

Matériel peu onéreux, qui est facile d’utilisation

  • S’effrite au soleil, nécessite des traitements pour résister au UV
  • Flotte sur l’eau
  • Corde glissante, doit impérativement être sécurisée

Le polyester

C’est la matière optimale pour les cordes. Le polyester est un terme généralisé pour tout tissu ou textile, fabriqué à partir de fils ou de fibres de polyester.

  • Résiste à la lumière et au frottement
  • Plus robuste que le nylon, mais moins extensible

Le nylon

Les cordes en nylon ont été les premières cordes en synthétiques fabriquées.

  • Durcit avec le temps et l’abrasion due aux frottements
  • Résiste correctement aux UV
  • Son élasticité est un atout pour absorber des charges ou chutes subites

Pourquoi entretenir ses cordes ?

Déjà une corde bien entretenue a une durée de vie plus long, vous allez donc économisez de l’argent 🤑 . Deuxièmement dans certaines circonstances votre corde sera votre dernier recours. Je parle par exemple de l’escalade où vous êtes au bout d’une corde avec 40 mètres de vide en dessous. Il vaut mieux avoir bien pris soin de sa corde que de l’avoir fait trainer n’importe. Bien entretenue une corde garde ses caractéristiques intactes, résistance, élasticité, etc… On peut donc compter dessus quand on en a besoin.

Ne jamais négliger une corde !

Fixation des extrémités :

Une corde se fixe à chaque extrémité et il existe plusieurs façons de fixer une extrémité de corde. Je dirais qu’il existe 3 façons principales la surliure permanente, surliure provisoire et l’épissure. Je vais vous expliquer ce que s’est juste en dessous !

Surliure permanente :

La surliure permanente est mettre un bout de « corde » fil à surlier de part et d’autre des extrémités de la corde pour qu’elle se décommette pas. Pour être optimal doit au moins avoir une fois et demie le diamètre de la corde. C’est-à-dire si votre diamètre de corde est de 2 cm alors il faut que votre surliure soit de 3 cm (2 cm + 1 cm). L’avantage d’une surliure permanente c’est qu’elle est très utile pour les cordes toronnées et les cordes tressées.

Attention cependant chaque corde a une surliure optimal exemple surliure voilière pour une corde à trois torons et à la paumelle pour une corde tressée.

Les surliures permanentes sont belles, mais demandent du temps et de la technique. Cela engendre un coup supplémentaire.

Vidéo intéressante d’une surliure permanente sur le lien suivant : Voiles et voiliers.


Surliure provisoire :

La surliure provisoire est bien quand on manque de temps mais n’est pas optimal pour résister dans le temps. Vous pouvez faire une surliure à partir de ruban adhésif en l’enroulant autour de la corde.

Une technique rapide consiste à bruler l’extrémité de la corde pour faire fondre et lier la gaine et l’âme, et les torons entre eux

Un tube de plastique permet de protéger la corde encore plus la corde. C’est un excellent compromis, il est très peu coûteux et très rapide à faire. De plus sous le tube de plastique vous pouvez avoir la référence de la corde.

C’est notamment le cas pour les cordes d’alpinisme.


Épissure :

L’épissure permet de terminer un cordage de manière définitive. Il y a plusieurs techniques pour faire une épissure. L’épissure permet de joindre deux cordes de même diamètre de préférence ou presque identique afin d’en avoir un cordage plus long.

Pour moi la principale qualité de l’épissure c’est de « finir » le bout de corde de façon propre solide et qui dure. Tout comme la surliure cela prend beaucoup de temps à faire, c’est aussi super-technique pour faire des anneaux, mais il faut être méthodique.

Vidéo de l’épissure renversée très bien faite et bien expliquée : Épissure renversée


Prendre soin de ses cordes :

Une corde se doit être protégée de l’usure ! Le long de sa « vie », la corde subit des violences multiples. Lors de son utilisation normale, la corde s’use, elle subit des frottements, des chocs, des étirements. La variation de température peut fragiliser la corde, ainsi que l’humidité.

Il est impératif de protéger sa corde de l’eau quand c’est possible et de tous faire pour la garder au sec notamment lors de son stockage.

Si votre corde est mouillée, pensez à la faire sécher à l’ombre de préférence. Vous pouvez aussi poser votre corde sur une surface chaude qui aurait en magasiné de la chaleur par le soleil, vous gagnerez de précieuses minutes.

L’entretien par le nettoyage :

Très simple à nettoyer, il suffit d’avoir une brosse et de l’eau et de commencer à brosser. Il faut ensuite la faire sécher à l’ombre. La corde doit sécher à plat (pour les cordes d’alpinisme et d’escalade). Certaines cordes peuvent passer à la machine avec un lavage à froid, mais jamais aux sèches linges. Une corde de 10 mètres n’est pas trop longue à nettoyer mais une corde de 100 mètres c’est l’enfer… surtout s’il y a beaucoup de terre et de poussière dessus.

Les cordes en fibres naturelles doivent sécher à plat également, si vous les rangées abimées elles peuvent se déformer et avoir une usure pré-maturée.

Protéger ses cordes :

Il existe plusieurs moyens de protéger sa corde. Le plus évident pour moi c’est l’entretien ! Et oui une corde entretenue est une corde fiable.

Il faut éviter d’exposer une corde à des parties abrasives si possible. Surtout si vous exercez des tensions dessus. Exemple lors de l’installation de votre abri, il peut avoir un frottement d’une pierre avec celle-ci et donc s’user de façon pré-maturer. Vous pouvez mettre du tissu entre la pierre et la corde pour limiter le frottement et ainsi préserver votre corde.

On y pense pas souvent mais pourtant, nous y sommes constamment exposés tous les jours. Je parle des UV, il semble logique de mettre une corde au soleil pour la faire sécher. Mais le problème c’est que le soleil envoie continuellement des UV. Ces UV peuvent détériorer la corde, il faut donc la mettre dans un endroit ventilé et à l’ombre si possible.

Cordes détériorées :

L’aspect général d’une corde est à regarder chaque fois qu’on veut partir quelque part. On doit pouvoir avoir confiance en son matériel et ne pas avoir de mauvaise surprise quand on veut s’en servir.

Il faut regarder la ou les cordes dont vous disposez. Observez s’il y a des traces de ruptures ou d’usures de fils. Des fois, il se peut que vous trouviez l’âme sortie de sa gaine. Votre corde n’est plus en mesure de vous sécuriser en escalade. Mais peut toujours être utile pour faire des nœuds, un brancard de fortune, pièges ou encore un abri.

Trace d’usure, la corde est inutilisable pour l’escalade. Mais totalement efficace pour faire des nœuds, abris ou autres…

Des traces d’usure peuvent apparaitre lorsqu’une corde est tendue, en effet la tension de la corde apporte une faiblesse surtout s’il y a des frottements avec des objets non lisses (mur en pierre).


Mon avis ?

Je pense qu’avant de partir dans un endroit, il faut s’équipe d’environ 5 mètres de para-cordes. Qu’est-ce que la « para-cordes » ??

La para-cordes est une corde en nylon multibrin gainée légère, robuste et élastique, initialement utilisée pour les suspentes de parachutes durant la Seconde Guerre mondiale.

La corde possède un grand nombre de fils entrelacés pour sa taille, cela donne une texture relativement lisse, souple et résistante. Elle est aussi idéale pour faire des tressages. La para-corde dite « Para-corde 550 lbs » propose un seuil de rupture à 250 kg. Ce qui est impressionnant par rapport à sa section et son poids.

Tressage d’un bracelet

Parfait pour :

  • Fabriquer un abri/radeau de survie
  • Maintenir du matériel
  • Réparer des vêtements (lacet de chaussure)
  • Fabriquer une lance avec un couteau/piège
  • Fabriquer une attelle d’urgence

❌ Défaut :

  • Le tressage en para-corde est un peu long à faire et à défaire

Sa popularité a explosé après la guerre, c’est une corde qui s’est donc très bien commercialisée. Le prix moyen pour 10 mètres est d’environ 10€90.

J’achète un rouleau et après je la coupe à ma guise et en fonction de se je prévois de faire avec. ATTENTION ce n’est pas une corde d’escalade !

▶▶▶ Paracorde 7 Brins en Nylon Corde (Standard) ◀◀◀


Je vous conseille ces livres, ils sont simples à lire et très bien fait. Ils font entre 3€ et 35€, même les petites bourses peuvent apprendre avec des livres 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.