Appelé aussi « papillon alpin »

Le nœud papillon est fréquemment utilisé en escalade et en canyoning. Ce nœud permet d’isoler un bout de corde aillant subit des frottements ou cisaillements du à la parois rocheuse par exemple. Qui plus est, il permet à une personne de ce vacher (se sécuriser en s’encordant ou s’accrochant à un point fixe) dans notre cas la boucle..

AVANTAGES du nœud papillon :

  • Ce nœud est multidirectionnel c’est à dire qu’il peut travailler (avoir une tension) dans tous les directions.
  • Facile et rapide à faire
  • Facile à défaire
  • Économe en corde

INCONVÉNIENTS :

  • DANGER Une simple torsion à contre sens peut provoquer la réalisation du « faux nœud papillon » qui a des propriétés totalement différentes « nœud coulant ». Il est difficile de distinguer le vrai nœud du faux. Le faux nœud papillon se dénoue à une charge importante. Et c’est un problème si vous êtes sécuriser dessus.

Les 7 Étapes du nœud papillon :

Étape 1 :

Pour se nœud il n’y a pas de notion de courant et dormant

Étape 2 :

Faire une vague, cette vague sera à la fin du nœud votre ganse pour vous vacher ou le brin de corde endommage à exclure cordage.

Étape 3 :

Faire une ganse. Moi je garde toujours la même gestuelle. Et je répète de même manière le mouvement pour qu’il soit automatique. Dans ce cas de figure je faire une rotation de la droite vers la gauche.

Étape 4 :

Faire la même étape que la précédente. Le point important se situe entre les deux croisements de corde. Il faudra garder à l’œil cette partie qui sera la clé de la réussite du nœud.

Étape 5 :

Passer la ganse par dessus le nœud. Nous voyons ainsi se former deux boucles l’une dans l’autre. Au centre se trouve toujours le point clé à garder pour réussir le nœud.

Étape 6 :

Si la 5ème étape est bien respectée. Vous devez prendre la ganse et la rentrer dans le troue en passant par en DESSOUS .

Étape 7 :

Tirer le brin passant dans le troue. Il se forme alors une ganse. Votre nœud est donc fini. Vous pouvez l’arranger pour qu’il soit plus symétrique, et plus « beau »

Il est très rapide à faire. Vous le maitriserez en 2 ou 3 essais. Dans certain cas, c’est le huit directionnel qui sera utiliser.

Personnellement je fais ce nœud pour accrocher ma lampe de poche sous ma bâche pour m’éclairer. Mais aussi pour suspendre quelque chose qui ne doit pas être en contacte avec le sol pour ne pas prendre l’humidité.

J’espère que j’ai été clair, je vous remercie, si vous avez des questions n’hésitez pas dans les commentaires. A bientôt !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.