Le nœud de pêcheur (appelé aussi pêcheur simple) permet de prolonger un cordage. Il peut être utilisé avec des cordages de diamètres différents, il est solide, simple et rapide à faire.

Si vous avez cassé votre corde, vous faites ce nœud et votre corde sera à nouveau utilisable. Le nœud permet de lier deux cordes entre elle pour en faire un plus grand.

INCONVÉNIENTS :

  • Il augmente significativement le diamètre de la corde à l’endroit du nœud.
  • Soumis à une forte tension, il peut être très difficile à dénouer.
  • Toutefois il peut être utilisé avec des diamètres différents. Si la différence est trop importante votre nœud sera inefficace.

AVANTAGES :

  • Nœud efficace quelque soit la section du cordage (section = diamètre).
  • Rapidité à faire.
  • Simplicité.
  • Nœud efficace quelque soit la raideur de la corde si la raideur est identique.

Le principe de fonctionnement est de former avec chaque courant un nœud d’arrêt autour du dormant opposé. Cela permet au cordage de rentrer en tension via les deux nœuds formés et donc de créer un même cordage.

Les 8 Étapes du pêcheur simple :

Première partie :

Je fais ce nœud en deux parties. D’abord mon nœud avec le brin rouge et ensuite avec le brin bleu. J’ai pris pour habitude de le faire toujours dans cette configuration.

Étape 1


Première étape : Elle consiste à passer le courant (brin rouge) par dessus le dormant (bout de corde bleu).

Étape 2

Deuxième étape : Il faut passer la courant (brin rouge) sous le dormant (bout de corde bleu), pour pouvoir former un nœud simple.

Étape 3

3ème étape : Repasser le courant (brin rouge) sur le bout de corde rouge afin de former une boucle.

Étape 4

Étape 4 : Il suffit de passer le courant (brin rouge) dans la boucle. Il se forme un nœud simple. La première partie du nœud est terminée.

Deuxième partie :

Pour la suite je préconise de retourner le nœud. Dans la première partie le bout bleu et au dessus du bout rouge. Pour la seconde partie je les inverse

Je retourne le nœud par simplicité. Mon but est d’avoir la même gestuelle. En ayant la même gestuelle, nous créons des automatismes ça facilite l’apprentissage.

Étape 5

Étape 5 : Une fois le nœud retourné nous allons faire les mêmes étapes que précédemment.

Il faut prendre le brin de corde bleu (devient le courant) et le passer au dessus du dormant (bout de corde rouge).

Étape 6

6ème étape : Il faut passer le courant (brin bleu) sous le dormant (bout de corde rouge), pour pouvoir ensuite former une boucle.

Étape 7

7ème étape : Repasser le courant (brin bleu) sur le bout de corde bleu afin de fermer la boucle.

Étape 8 :

Dernière étape : Il suffit de passer le courant (brin bleu) dans la boucle formée. Voila le nœud est terminé.

Pour l’esthétisme du nœud, il faut que la longueur des brins soient à peu près identique.
Pour la sécurité et la robustesse du nœud il faut au minimum 7 cm entre le nœud et le brin (équivalent à une paume de main).

Je vous recommande de le faire plusieurs fois. Pour progresser plus vite, il faut comprendre le mécanisme de blocage du nœud, ils sont identiques dans la plupart des cas.

S’approprier et répliquer une méthode permet d’avancer encore plus vite !

Une fois le pêcheur simple maitrisé, il facilite l’apprentissage du pêcheur double. Car ces nœuds sont presque identiques.

Je vous souhaite bon courage et à bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.