Définition :

La brûlure est une lésion de la peau, des muqueuses (voies aériennes ou digestives) et des tissus sous-jacents

Brûlure simple lorsqu’il s’agit :

  • De rougeurs de la peau chez l’adulte ou d’une cloque dont la surface est inférieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime.

Brûlure grave dès lors que l’on est en présence :

  • D’une ou plusieurs cloques dont la surface totale est supérieure à celle de la moitié de la paume de la main de la victime
  • D’une destruction plus profonde (aspect blanchâtre, couleur peau de chamois ou noirâtre parfois indolore) associée souvent à des cloques et à une rougeur plus ou moins étendue
  • D’un aspect circulaire (qui fait le tour du cou ou d’un membre)
  • D’une brûlure dont la localisation est sur le visage ou le cou, les mains, les articulations ou au voisinage des orifices naturels
  • Les brûlures de la bouche et du nez font toujours craindre la survenue rapide d’une difficulté respiratoire, en particulier si elles sont associées à une raucité de la voix
  • D’une rougeur étendue (un coup de soleil généralisé par exemple) de la peau chez l’enfant
  • D’une brûlure d’origine électrique ou radiologique.

Cette gravité est plus ou moins importante en fonction des différentes caractéristiques de la brûlure.
Il y a quatre acteurs pouvant traiter les brûlures en fonction de la gravité de cette dernière :

  • Vous quand ceux sont des brûlures superficielles.
  • Certaines brûlures sont du domaine du médecin traitant.
  • D’autres nécessitent une prise en charge par un véhicule d’évacuation et de premiers secours pour être acheminées vers un service d’urgence.
  • Enfin, les brûlures les plus graves nécessitent une médicalisation de leur transport avant leur acheminement vers un centre de traitement des brûlures.

Les 5 Causes :

  1. La chaleur
  2. Des radiations
  3. Substances chimiques
  4. Le frottement
  5. L’électricité

Risques & Conséquences :

Suivant son étendue, sa profondeur et sa localisation, la brûlure peut provoquer :

  • une douleur sévère.
  • une défaillance circulatoire par perte de liquide.
  • une défaillance respiratoire dans les brûlures du cou ou du visage ou par inhalation de vapeur ou de fumée.
  • une infection plus tardive.

Même après avoir supprimé la cause de la brûlure, ses effets se poursuivent. Sans action immédiate, elle peut s’étendre en profondeur et en surface. Elle peut se propager comme un incendie. C’est à dire partir d’un point A et s’étendre au point B.
Exemple : Je me brûle le coude, si je ne stoppe pas la propagation de la brûlure, mes tissues de la peau peuvent continuer de brûler jusqu’à mon épaule.

Signes :

La reconnaissance d’une brûlure est en générale facile. Le bilan circonstanciel (PSE) ou la plainte de la victime permette de la caractériser.

Une brûlure se caractérise par :

  1. son aspect
  2. son étendue
  3. sa localisation
  4. la présence de douleur

1.L’aspect :

  • L’aspect des brûlures diffère en fonction de la profondeur de celle-ci :
  • Une peau rouge et douloureuse traduit une atteinte superficielle exemple le coup de soleil.
  • Des cloques ou phlyctènes, uniques ou multiples et plus ou moins étendues, accompagnées d’une douleur forte ou modérée, traduisent une atteinte plus profonde. Les cloques ou phlyctènes peuvent se rompre spontanément en libérant un liquide clair. Il se peut qu’une brûlure pairesse humide sans contact avec de l’eau. Il faut . C’est un signe d’une atteinte plus profonde.
  • Une pâleur cireuse, un aspect noirâtre ou brunâtre de la peau traduit une atteinte très profonde de toutes les couches de la peau. Ces brûlures in-douloureuses dans la plupart des cas. Étant donné que les terminaisons nerveuses ont été détruites.

2. Étendue :

Une zone brulée peut revêtir plusieurs aspects conjoints. Il faut évaluer rapidement l’entendu de la brûlure. Parce que la surface atteinte conditionne également la conduite à tenir et les actions à mettre en place.
Pour évaluer cette étendue, le secouriste peut s’aider de différentes règles dont la plus connue, chez l’adulte, est la règle de Wallace. Chez l’enfant et pour des petites surfaces, il peut s’aider de la surface de la main de la victime qui est égale à 1% de la surface totale de la peau de la victime, quel que soit l’âge.

3. Sa localisation :

La localisation de la brûlure doit être décrite avec précision, notamment s’il s’agit de localisations particulières comme :
Des voies aériennes, objectivées par la présence de traces noires autour des narines et de la bouche ou de la langue, l’existence de toux ou de crachats noirs (qui seront systématiquement recherchés en cas de victimes d’incendie) ou de la modification de la voix qui devient rauque.
Les brûlures des mains, des plis de flexion, du visage.
Les brûlures à proximité immédiate des orifices naturels.

Une brûlure par ingestion doit être suspectée chez une personne qui, après avoir absorbé un liquide brûlant ou caustique présente de violentes douleurs dans la poitrine ou à l’abdomen, parfois associées à des lésions de brûlure (chaleurs) ou des traces blanchâtres (caustiques) au niveau des lèvres ou de la bouche.

Une personne ayant respiré des fumées d’incendies ou inhalé des produits chimiques peut être bruler par inhalation.

4. La douleur :

La douleur est souvent représentative de la gravité de la brûlure. Cependant nous avons vu précédemment qu’une brûlure très grave (noire) n’entraine pas forcement de douleur car les nerfs sont brûlés. Les nerfs captent l’information et la sensation pour ensuite la transmettre au cerveaux par le système nerveux. Si l’information n’est plus captées par les nerfs alors il n’y a pas de douleur ressentie chez la personne blessée.

Les actions :

Les actions à mettre en place sont :

  • Supprimer la cause ou les causes.
  • Limiter l’étendue et de soulager la douleur et l’œdème ;
  • Identifier la gravité et la nature de la brûlure ;
  • Éviter l’apparition ou limiter l’aggravation d’une détresse vitale éventuelle ;
  • Limiter le risque d’infection.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.